• Stella Diabe

Peter Beard : décès du photographe des stars et des animaux

Mis à jour : 24 avr. 2020

L’artiste américain a été retrouvé mort dimanche 19 avril près de sa résidence située dans l’est de New York. Porté disparu depuis le 31 mars, l’homme âgé de 82 ans était atteint de démence sénile. Retour sur la carrière de ce photographe aussi bien passionné par l’Afrique que par les soirées mondaines.

En 1955, Peter Beard se rend pour la première fois en Afrique. Captivé par la nature, il tombe rapidement amoureux de ce continent. Il se fait connaître au début des années 60 par ses photographies du parc national de Tsavo East au Kenya.




Le photographe décide alors de s’installer dans ce pays d’Afrique de l’Est où il étudiera le comportement de certains animaux.

À l’aide de ses clichés animaliers, il documente les persécutions qui visent les éléphants ainsi que les rhinocéros. Il publie en 65 son premier livre : « The End of the Game » qui par le biais de photos, de textes et de documents, témoigne de la disparition des éléphants au Kenya.

En 1969, Peter Beard surprit un braconnier en train de relever un piège. Il décide alors de le frapper et de le ligoter.

Un acte qui lui condamne à effectuer 18 mois de prison par la justice kényane. Il bénéficiera d’une remise en liberté anticipée.


Ce passionné de la faune sauvage vivant entre New York et le Kenya, côtoiera les plus grandes stars du showbiz.




Une vie mondaine bien remplie

Comme Salvador Dali ou Francis Bacon, Peter Beard s’était lié d’amitié à plusieurs personnes de renom qui ont pour beaucoup remarqué le talent du photographe lors de ses expositions. En 1975 a lieu sa première exposition de photographies à la Blum-Helman Gallery de New York.

Suite à cela, il sera sollicité et multipliera les appels d’offres. Il collabore avec Andy Warhol ou encore Truman Capote. Au milieu des années 70, il photographie la tournée « Exile On Main Street » des Rolling Stones pour le magazine qui porte le même nom que le groupe de rock.

Il se tourne par la suite dans un autre domaine complètement différent de ce qu’il avait l’habitude de faire : la photographie de mode. Il parvient à réunir des univers que tout oppose. Pour le calendrier Pirelli, il va jusqu’à plonger les tops modèles dans des mares à éléphants.

Afin de rendre hommage à cet artiste comptant plus de 50 ans de carrière, beaucoup de célébrités ont tenu à s’exprimer. La mannequin fare des années 80, Naomi Campell à elle publie un message sur son compte Instagram en « lui remerciant d’avoir partagé avec nous la beauté de l’Afrique. »

32 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Blanc Icône Instagram
  • Facebook
  • Twitter
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now